Au delà du Tibre – le Trastevere

Loin d’apparaître comme le prolongement du centre historique, la rive gauche du Tibre est au contraire un quartier pittoresque ayant conservé son charme et ses coutumes d’antan. Longtemps isolé de l’autre rive, le Trastevere ou Transtevere, littéralement « au delà du Tibre », est aujourd’hui un quartier très animé où les romains aiment se promener. Son linge qui pend aux fenêtres séduit et attire romains et touristes.

Au cours de la visite du Trastevere, nous évoquerons l’évolution du quartier, et partirons à la découverte de ses secrets, jalousement cachés dans son dédale de petites rues pavées et colorées.

Parcours en 1h.


Dans un second temps, afin de compléter la visite et de manière à vous offrir un parcours qui correspond parfaitement à vos centres d’intérêts, voici différentes propositions, qui vous aideront à confectionner votre visite sur mesure.

A vous de composer votre patchwork.

Pour toutes questions ou informations, n’hésitez pas à me contacter. Mon rôle est aussi de vous aider.

Les nobles, ayant compris que les monuments permettraient de parler d’eux une fois défunt, ont aimé jouer au mécène. Ce fut le cas du Banquier Agostino Chigi, qui se fit édifier et décorer une villa renaissance par Peruzzi et Raphaël (pour n’en citer que deux), qui dès lors s’apparente à une œuvre d’art. Vasari nous parle avec enthousiasme des programmes iconographiques extrêmement riches et complexes, ainsi que des nouveautés stylistiques, que nous verrons ensemble.

  • 1 heure minimum.
  • Pour les passionnés de peinture, possibilité de combiner la visite de la Villa Farnésina, avec la visite de la Gallerie Corsini située juste en face, sans y additionner la visite du quartier.
  • La villa Farnesina n’est ouverte que le matin de 9h à 14h. Jour de fermeture le dimanche.
Une pinacothèque extrêmement variée, qui mérite d’être visitée. Cette visite donne l’opportunité au public de découvrir des œuvres d’artistes français, Italien, Espagnol et Flamand (Orazio Gentileschi, Fra Bartolomeo, Jacques Courtois, Rubens, Jacques Callot, Van Dyck, Murillo, Ribera, Caravage, etc.). Ancienne quadreria, l’accrochage reste aujourd’hui anarchique dans le style, même si les époques ont été regroupées. La visite de ce musée sera également l’occasion d’évoquer l’incroyable destin de la reine Christine, qui bien que protestante d’éducation (de naissance), fut pourtant,  après avoir vécu au Palais Corsini, ensevelie à Saint Pierre de Rome !

 

  •  1 heure minimum.
  • Pour les passionnés de peinture, possibilité de combiner la visite de la Galerie Corsini avec celle de la Villa Farnésina, située juste en face, sans y additionner la visite du quartier.
Elle offre une vue imprenable sur Rome. Lieu privilégié des romantiques, qui vu pourtant couler beaucoup de sang… C’est ici que les garibaldiens se sont battus jusqu’à la mort afin de créer l’Italie que nous connaissons aujourd’hui. Outre l’histoire de l’unification italienne que nous évoquerons en détail, la visite du Janicule nous permettra de découvrir d’autres trésors, comme le « Tiempietto ». L’unique témoin romain de l’art de Bramant, l’architecte qui fut choisi par le pape pour reconstruire la Basilique saint-Pierre.

 

  • 45 minutes minimum
Située au beau milieu du Tibre, l’île Tibérine laisse perplexe. Pourquoi y avoir construit deux hôpitaux ? Pourquoi trouve t-on sur le pont Fabrizio des dizaines de cadenas ? Ensemble nous le découvrirons. Ensemble nous évoquerons l’histoire légendaire et réelle de l’île.

 

  • 30 minutes maximum

 



Visite guidée de Rome et du Vatican avec Julie, guide officielle française