Une glace en attente, c’est un enfant de content !

glaceLe « café suspendu », que l’on pourrait traduire par le « café en attente », est né à Naples au début du siècle dernier. Dans une période de grave crise économique, l’objectif était de redonner un peu de baume au cœur aux plus démunis, de façon spontanée et désintéressée.

Cette chaîne de solidarité a retrouvé aujourd’hui son essor, grâce à la journée du “Caffe sospeso” à Naples le 10 décembre 2013 , date où cette pratique fut introduite en France. Le principe est simple : il consiste à payer à l’avance un café destiné à un client démuni qui ne peut se l’offrir. Ce dernier entre dans le bar et demande au barman s’il y a un café en attente.

Depuis sa création, le concept s’est élargi. Il existe en France la « baguette suspendue » et en Italie la « glace suspendue ».

L’Italie fête cette année sa deuxième édition de « glace en attente », au bénéfice des enfants issus de famille modeste. L’opération se fait du 1er juin au 10 septembre.

Comment ça marche ? Vous entrez chez un glacier qui porte l’enseigne (voir la photo de l’article) indiquant son adhésion à ce réseau d’entraide, et vous dites :
« Buongiorno, pago un gelato e uno sospeso, per favore » 
«  Bonjour, je paie une glace et une en attente, s’il vous plait »

A Rome, de nombreux glaciers participent à la campagne, dont les glaciers GROM :
Via della Maddalena, 30a (à 2 pas du Panthéon)
Via dei Giubbonari 53 (à 2 pas de la place Campo dei Fiori)

Dans un pays où les aides sociales sont inexistantes, cette coutume permet aux Italiens de se sentir plus unis.

Cet été durant vos vacances en Italie, n’hésitez pas à participer à votre niveau au partage de proximité. Votre geste de générosité et de solidarité redonnera le sourire à un enfant qui ne part pas en vacances.

Sachez enfin, qu’à la fin de l’opération, si toutes les glaces en attente n’ont pas été demandées, l’argent de ces dernières sera redonné à l’association Salvamamme (Sauvez les mamans), l’investigatrice de cette opération, afin d’aider les femmes victimes de violence.

Outre les glaces qui plaisent aux enfants, s’il y bien une visite qui ravira vos bambins, c’est sans aucun doute celle d’Ostia Antica. Si lors de votre séjour à Rome vous craignez qu’ils ne réussissent pas à imaginer la Rome Antique et ne voient donc que de gros tas de pierres en vous baladant le long des forums impériaux, alors je vous conseille vivement ce site exceptionnel. Dans un excellent état de conservation, ils n’auront aucun mal à voir un théâtre, une caserne des pompiers, des fours à pain et même… des toilettes !  Julie, en présence d’enfants, saura parfaitement faire revivre cette fascinante cité antique, bouillonnante et pittoresque. Yeux qui brillent garantis !



Visite guidée de Rome et du Vatican avec Julie, guide officielle française
  • Facebook