Sauvons Cinecittà !


Aidez-nous à sauver Cinecittà
Cinecittaen cliquant sur “j’aime” afin de mieux diffuser l’information suivante.

C’est aux studios de Cinecittà de Rome que furent tournés les plus grands chefs-d’œuvre du cinéma néoréaliste italien dont “La dolce vita”, récompensée au festival de Cannes en 1960. Chef-d’œuvre universel cinématographique, il est devenu le symbole d’un mode de vie. Les studios ont également fait naître par centaines les célèbres westerns spaghetti mondialement réputés. En tout, ce sont plus de 3000 longs métrages qui y ont vus le jour. Saviez-vous que les studios sont nés sous l’époque fasciste ? Mussolini utilisait cet instrument de propagande à grande échelle. 300 films ont d’ailleurs été produits avant sa chute, soit en 6 ans seulement.

Aujourd’hui le personnel est en grève, la façade légendaire de 1930 a été recouverte d’une banderole “Cinecittà okkupata” (Cinecittà occupée, écrit en dialecte romain !). L’objet du litige : la décentralisation de l’activité hors de Rome avec des emplois précaires et la construction d’un centre hôtelier et commercial.

Soutenus par les cinéastes du monde entier, les syndicats se mobilisent pour que le complexe ne soit pas sacrifié sur l’autel de la spéculation immobilière. Une pétition invite l’Unesco à classer Cinecittà patrimoine mondial culturel de l’histoire cinématographique. Vous pouvez également signer la pétition ici

Que “La fabrique des rêves”, telle qu’elle fut nommée, et que la dolce vita, si chère à Fellini durent encore longtemps.

 



Visite guidée de Rome et du Vatican avec Julie, guide officielle française
  • Facebook